Les bonnes habitudes devant l'écran

Amorcée par la projection d'une vidéo et animée par Chloé de l'ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie), une rencontre sur les risques d'addiction liés à l'usage débridé des écrans - ordinateurs, tablettes et portables - a eu lieu mercredi dernier à l'AIEI (Association Intercommunale pour l'Education et l'Insertion). A partir d'analyses et de documents établis par le pédopsychiatre Serge Tisseron, les participants, sept mères de famille et une quinzaine d'enfants, ont réagi quant à la nécessité "d'apprivoiser les écrans". L'animatrice a rappelé les quatre temps sans écran - la matin, les repas, avant de s'endormir, dans la chambre de l'enfant - qu'ils conviennent d'observer pour mieux avancer de 3 à 18 ans. "Quant aux jeux vidéo, ils peuvent développer certaines compétences, a souligné Chloé, à condition qu'ils soient adaptés à l'âge de l'enfant". L'accord s'est fait sur l'importance d'ancrer les bonnes habitudes "dès le début". La rencontre s'est poursuivie avec un gouter partagé et l'ouverture d'un assortiment de jeux.   Cor. NR : Jacques Henry. La Nouvelle République - 28/12/2017

Retour aux actualités